La page Facebook

Pas Forcément Loin a dorénavant sa page Facebook, vous pouvez y accéder en cliquant sur le lien suivant : https://www.facebook.com/pages/Julien-Danielo-Photographies/496436200419864?ref=hl

dimanche 1 avril 2012

Mosquée de Larabanga

DSC_0566

La mosquée de Larabanga est célèbre et vénérée dans tout le Ghana, car ce serait la première mosquée érigée dans le pays, datant du 1421 ou pour d'autres du XVIIe siècle. Cette petite mosquée est aujourd'hui une destination de pèlerinage prisée de toute la communauté musulmane dans la sous-région. C'est aussi un exemple remarquable d'architecture soudano-sahélien. Seules 8 mosquées de ce style ont résisté au temps sur le territoire ghanéen.
Jusqu'en 2002, la mosquée de Larabanga a souffert d'un enduit de sable-ciment inadéquat appliqué dans les années 1970. Ce revêtement étanche a piégé l'humidité dans la structure, entraînant un affaiblissement de la matière. L'ambiance humide a favorisé la décomposition des poutres de bois, et leur attaque par les termites.
Depuis 1970, des portions de murs n'ont cessé de s'écrouler, nécessitant de lourdes interventions régulières. Au début du mois de septembre 2000, c'est le minaret qui s'est effondrée lors d'une tempête, montrant encore une fois que cet enduit de sable ciment appliqué dans l'intention de régler définitivement les problèmes d'entretien n'a fait qu'apporter des problèmes.
C'est pourquoi le Ghana Museums Board et CRAterre proposèrent l'inscription de la mosquée sur la liste des 100 monuments les plus en danger établie par le World Monument Watch, ce qui fut fait en 2002.
L'objectif principal du projet était de ramener la mosquée à son état d'avant 1970, lorsqu'elle était encore conservée de manière traditionnelle, ceci pour permettre:
  • d'augmenter la durabilité de la structure ;
  • de restaurer un meilleur degré d'authenticité ;
  • de réduire les coûts d'entretien.
Un autre objectif était de permettre à la communauté de générer un minimum de revenus réguliers pour l'entretien régulier du site. Le projet s'est déroulé sur une période de 2002 à 2004. La mosquée a été entièrement restaurée entre février et avril 2003; Le minaret, le mirhab et la toiture ont été démontés et refaits sur la base d'images d'archives, Cette restauration sert d'exemple pour la conservation des 7 autres mosquées similaires du Ghana. Plus d'infos :


Dating from the 17th century, Larabanga Mosque is the oldest mosque in Ghana, and one of the country’s most revered religious sites. Constructed primarily using packed earth, the mosque was built in a style heavily influenced by western Sudanese architecture, characterized by the use of horizontal timber, pyramidal towers, buttresses, and triangular perforations over entry portals. (...).

The mosque has been restored several times in its history. A conservation effort of the 1970s was not as effective as had been hoped and ultimately moisture was trapped within the building’s earthen walls and wooden support beams. This weakened the structure, causing timber to rot; termite infestation added to the problems. (...)



Aucun commentaire: